Gil Bonnet & Fils SA
Av. Général-Guisan 11
3960 Sierre
Tél.: +41 27 455 28 70
Fax: +41 27 455 28 03
Mail: info@gil-bonnet.ch
First Omega in Space

Speedmaster Moonwatch « First Omega in Space »

Le 1er mars 1965, le chronographe Omega Speedmaster est homologué par la NASA pour toutes les missions spatiales habitées.

Près d’un demi-siècle d’aventures dans l’espace

C’est en effet la seule montre-bracelet ayant réussi tous ses essais draconiens d’exposition à l’apesanteur, aux champs magnétiques, aux chocs violents, aux vibrations et à des températures entre –18 °C et + 93 °C.

Le même mois, elle est pour la première fois portée officiellement à bord de la mission Gemini 3. Il s’agissait du premier voyage « officiel » de ce chronographe robuste, mais il avait déjà volé dans l’espace deux fois au cours du programme Mercury.

Mais le moment le plus marquant de l’histoire de la Speedmaster est sans aucun doute le 21 juillet 1969 à 2:56 GMT, lorsque, pour la première fois, l’homme marche sur la Lune. La mission Apollo 11 est un tournant historique, et la Speedmaster devient la première montre (et, à ce jour, la seule) portée sur la Lune. Cet exploit unique lui vaut un surnom unique : la montre de la Lune.

« . . . homologué par la NASA pour toutes les missions spatiales habitées. »

En avril 1970, l’Omega Speedmaster permet à la mission Apollo 13 d’éviter une catastrophe ; pour cela, Omega reçoit le Snoopy Award, la plus haute distinction accordée par les astronautes de la NASA. Autre événement remarquable, la Speedmaster est au poignet de l’astronaute américain Tom Stafford et à celui du cosmonaute russe Alexei Leonov lors du rendez-vous spatial historique Apollo-Soyouz. C’était la première fois que les cosmonautes la portaient. Depuis lors, la Speedmaster est le chronographe officiel de toutes les missions spatiales russes habitées.

Alors que les nouvelles explorations spatiales continuent à repousser les frontières, l’Omega Speedmaster est à nouveau sélectionnée par la NASA en 1978 comme chronographe officiel pour le programme de navette spatiale, suite à de nouveaux essais rigoureux.
Puis, entre juillet 1993 et juillet 1994, la Speedmaster est encore soumise à des épreuves difficiles à bord de la station spatiale russe MIR. La réussite de ces essais d’endurance exceptionnels est attestée par un certificat de l’équipage. L’Omega Speedmaster est la montre la plus éprouvée au monde.

C’est ensuite la station spatiale russe MIR qui sert de laboratoire d’essais en orbite, en 1998, pour le chronographe multifonction Omega X-33. Les essais terminés et réussis, la station MIR a fourni une occasion unique de présenter la montre au public lors d’une liaison en direct par satellite avec la base de Houston.
La Speedmaster X-33 a été homologuée à la fois par la NASA et par l’agence spatiale russe et fait désormais partie de l’équipement standard de tous les astronautes et de tous les cosmonautes. De plus, le modèle Omega Speedmaster Professional continue à être la seule montre certifiée portée lors des activités extra-véhiculaires.

                                       
Calibre: Omega 1861

Mouvement chronographe à remontage manuel, célèbre pour avoir été utilisé sur la Lune. Finition plaquée rhodium.

Réserve de marche: 48 heures

CHF 4'750.-

> Retour